Poster un commentaire

Le miracle de l’Ascension

Bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim

 

 

La louange est à Allah le Seigneur des Mondes , que Allah honore et élève davantage en degré notre maître Mouhammed l-Amîn et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’iIl craind pour elle .

 

Khoutbah : Le Miracle de l’Ascension (Al-Mi3raj)

Esclaves de Allah, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Allah Al-3Aliyy Al-3Adhim.

Mes frères de foi,

L’ascension (al-mi3raj) est confirmée par le texte des hadith sûrs. Quant au Qour’an, il ne fait pas référence à l’ascension par un texte clair, mais il y est mentionné ce qui est un texte pratiquement clair. Allah ta3ala dit : وَلَقَدْ رَءاهُ نَزْلَةً أُخْرَى  عِندَ سِدْرَةِ الْمُنْتَهَى  عِندَهَا جَنَّةُ الْمَأْوَى [sourat An-Najm / 13-14-15] ce qui signifie : « Et certes, il l’a vu une autre fois, à Sidratou l-Mountaha, là où est le paradis du refuge« . Si l’on dit que Sa parole وَلَقَدْ رَءاهُ , qui signifie : « Et certes, il l’a vu« , pourrait être interprétée par une vue dans le rêve, nous répondons que ceci est une interprétation (ta’wil) qui diffère du sens qui vient communément à l’esprit ; et il ne convient pas d’interpréter le texte, c’est-à-dire de lui donner un sens autre que celui qui vient communément à l’esprit, sans une preuve selon la raison qui soit tranchante ou une preuve qui soit rapportée par transmission et qui soit confirmée, comme l’a dit Ar-Raziyy dans son livre Al-Mahsoul, et il n’y a pas ici de preuve à cela. Le Messager de Allah Salla l-Lâhou 3alayhi wa Sallam a dit dans son hadith concernant le voyage nocturne (al ‘isra’) et l’ascension (al-mi3raj) : ce qui signifie : « Ensuite, il nous a fait monter au ciel. Jibril a demandé que l’on nous ouvre. On a alors dit : Qui es-tu ? Il a dit : Jibril. On a dit : Et qui est avec toi ? Il a dit: Mouhammad. On a dit : Est-ce qu’est venu le temps de son ascension ? Il a dit : Oui, il est bien venu. Alors on nous a ouvert et j’ai vu ‘Adam qui m’a fait bon accueil et a fait des invocations de bien en ma faveur. Puis il nous a fait monter au deuxième ciel. Jibril 3alayhi s-salam a demandé que l’on nous ouvre. On a alors dit : Qui es-tu ? Il a dit : Jibril. On a dit : Et qui est avec toi ? Il a dit : Mouhammad. On a dit : Est-ce qu’est venu le temps de son ascension ? Il a dit : Oui, il est bien venu. Alors on nous a ouvert et j’ai vu les deux cousins 3Iça le fils de Maryam et Yahya le fils de Zakariyya’, que Allah les honore davantage. Ils m’ont fait bon accueil et ont fait des invocations de bien en ma faveur. Puis il m’a fait monter au troisième ciel. Jibril a demandé que l’on nous ouvre. On a alors dit : Qui es-tu ? Il a dit : Jibril. On a dit : Et qui est avec toi ? Il a dit : Mouhammad. On a dit : Est-ce qu’est venu le temps de son ascension ? Il a dit : Oui, il est bien venu.
Alors on nous a ouvert et j’ai vu Youçouf à qui a été donnée la moitié de la beauté. Il m’a fait bon accueil et a fait des invocations de bien en ma faveur. Puis il nous a fait monter au quatrième ciel. Jibril ^alayhi s-salam a demandé que l’on nous ouvre. On a dit : Qui est-ce ? Il a dit : Jibril. On a dit : Et qui est avec toi ? Il a dit : Mouhammad. On a dit : Est-ce qu’est venu le temps de son ascension ? Il a dit : Oui, il est bien venu.
Alors on nous a ouvert et j’ai vu ‘Idris qui m’a fait bon accueil et a fait des invocations de bien en ma faveur. Allah ^azza wa jall dit : وَرَفَعْنَاهُ مَكَانًا عَلِيًّا [sourat Maryam / 57]ce qui signifie : « Et Nous l’avons élevé en un lieu très élevé« . Puis il nous a fait monter au cinquième ciel. Jibril a demandé que l’on nous ouvre. On a dit : Qui est-ce ? Il a dit : Jibril. On a dit : Et qui est avec toi ? Il a dit : Mouhammad. On lui dit : Est-ce qu’est venu le temps de son ascension ? Il a dit : Oui, il est bien venu. Alors on nous a ouvert et j’ai vu Haroun qui m’a fait bon accueil et a fait des invocations de bien en ma faveur. Puis il nous a fait monter au sixième ciel. Jibril 3alayhi s-salam a demandé que l’on nous ouvre. On a dit : Qui est-ce ? Il a dit : Jibril. On a dit : Et qui est avec toi ? Il a dit : Mouhammad. On a dit : Est-ce qu’est venu le temps de son ascension ? Il a dit : Oui, il est bien venu. Alors on nous a ouvert et j’ai vu devant moi Mouça qui m’a fait bon accueil et a fait des invocations de bien en ma faveur. Puis il nous a fait monter au septième ciel. Jibril a demandé que l’on nous ouvre. On a alors dit : Qui est-ce ? Il a dit : Jibril. On a dit : Et qui est avec toi ? Il a dit : Mouhammad.
On a dit : Est-ce qu’est venu le temps de son ascension ? Il a dit : Oui, il est bien venu. Alors on nous a ouvert et j’ai vu ‘Ibrahim adossé à Al-Baytou l-Ma3mour et c’est une maison dans laquelle entrent chaque jour soixante-dix mille anges et n’y reviennent plus. Ensuite, il m’a conduit jusqu’à Sidratou l-Mountaha et c’est un arbre dont les feuilles sont telles des oreilles d’éléphants et les fruits tels de grandes jarres. Il a dit ce qui signifie : Lorsqu’il a été parsemé de papillons d’or par l’ordre de Allah, il a changé et aucune des créatures de Allah ne peut le décrire tant il est beau. Allah m’a révélé ce qu’Il m’a révélé. Il m’a rendu obligatoire pour ma communauté cinquante prières par jour et nuit. Je suis redescendu auprès de Mouça. Il a alors dit : Qu’est-ce que ton Seigneur a rendu obligatoire pour ta communauté ? J’ai dit : Cinquante prières. Il a dit : Retourne à l’endroit où ton Seigneur t’a révélé cela et demande Lui l’allégement ; certes, ta communauté ne pourra pas supporter cela, j’ai connu l’épreuve des fils de ‘Isra’il et je les ai expérimentés. Il a dit ce qui signifie : Je suis alors retourné à l’endroit où mon Seigneur m’avait révélé cela et j’ai dit : Ô Seigneur, allège pour ma communauté. Il m’a alors déchargé de cinq prières. Je suis revenu à Mouça et j’ai dit : Il m’a déchargé de cinq. Il a dit : Certes, ta communauté ne pourra supporter cela ; retourne à l’endroit où ton Seigneur t’a révélé cela et demande Lui l’allégement. Il a dit ce qui signifie : J’ai ainsi fait l’aller et venue entre l’endroit où mon Seigneur tabaraka wa ta3ala m’avait révélé cela et celui où se trouvait Mouça 3alayhi s-salam jusqu’à ce qu’Il ait dit : Ô Mouhammad, ce sera cinq prières par jour et nuit ; pour chaque prière, la récompense sera celle de dix ; ce sont là cinquante prières. Celui qui envisageait faire une bonne action, et ne l’a pas faite, il lui sera inscrit une bonne action. S’il l’a faite, elle lui sera inscrite dix [bonnes actions]. Celui qui envisageait faire une mauvaise action mais ne l’a pas faite, il ne lui sera rien inscrit. S’il l’a faite, elle lui sera inscrite une seule mauvaise action. Il a dit ce qui signifie : Je suis redescendu jusqu’à parvenir auprès de Mouça et je l’en ai informé, il a alors dit : Retourne à l’endroit où ton Seigneur t’a révélé cela et demande lui l’allégement. Le Messager de Allah a dit ce qui signifie : J’ai alors dit : Je suis tant retourné sur le lieu de la révélation de mon Seigneur que je ne le fait plus ».

Remarque importante :

Il convient ici de rappeler que Allah ta3ala est le Créateur des sept cieux et le Créateur de tous les endroits et que Allah ta3ala existe avant la création des endroits, sans aucun de ces endroits.

Il n’est donc pas permis de croire que Allah ta3ala existe dans un endroit ou dans tous les endroits, ou qu’Il existe par Lui-même dans le ciel, ou qu’Il est localisé sur le Trône (al-3arch), ou qu’Il est diffus dans l’espace, ou qu’Il est près de nous ou éloigné de nous par la distance.

Allah ta3ala est exempt de cela et celui qui croit cela est devenu mécréant.

L’Imam Aliyy, que Allah l’agrée, a dit : « Allah est de toute éternité sans endroit et Il est maintenant tel qu’Il est de toute éternité » [rapporté par Abou Mansour Al-Baghdadiyy]. Et il n’est pas permis de croire que Allah est dans une quelconque direction. L’Imam Abou Ja3far At-Tahawiyy a dit dans son traité sur la croyance appelé Al-3Aqidatou t-Tahawiyyah : « Et Il n’est pas contenu dans les six directions comme la totalité des créatures ». Les six directions sont : le haut, le bas, la droite, la gauche, le devant et le derrière. Quant à la croyance de certains égarés que le Messager serait arrivé en un lieu qui serait le lieu de Allah ta3ala, ceci est pur égarement car Allah ta3ala existe sans endroit. Et il n’y a aucune considération à porter à ce qui est écrit dans certains livres non fiables, de diffusion massive et qui contiennent ce qui contredit le fait que Allah ta3ala est exempt de l’endroit, livres que certains parmi les gens du commun se font passer entre eux. Mettre en garde contre ces livres est un devoir. Et parmi eux, il y a celui qui est intitulé « Kitabou l-Mi3raj » – le livre de l’ascension – attribué mensongèrement à l’Imam Ibnou 3Abbas. Il est un devoir de mettre en garde contre ce livre ainsi que contre tout livre similaire.

La finalité de l’ascension est d’honorer davantage le Messager en lui donnant à connaître les choses surprenantes du monde céleste, ainsi que de magnifier son degré.
Parmi les choses surprenantes que le Messager Salla l-Lâhou 3alayhi wa Sallam a vues lors de l’ascension (al-mi3raj) :

1 – Malik, l’ange chargé de l’enfer : Parmi ce qu’il a vu cette nuit, il y a Malik l’ange chargé de l’enfer et il n’a pas souri à la vue du Messager de Allah qui a alors interrogé Jibril pourquoi il ne l’avait pas vu lui sourire comme les autres. Il lui a répondu : « Malik n’a jamais souri depuis que Allah ta3ala l’a créé, et s’il souriait à quelqu’un, c’est à toi qu’il aurait souri ».

2 – Al-Baytou l-Ma3mour : Il a vu dans le septième ciel Al-Baytou l-Ma3mour. C’est une maison honorée qui est pour les habitants du ciel comme la Ka3bah pour ceux de la Terre. Chaque jour, y entrent soixante-dix mille anges, y font la prière puis en sortent pour ne plus jamais y revenir.

3 – Sidratou l-Mountaha : C’est un arbre immense, dont la beauté est telle qu’aucune créature de Allah ne peut la décrire. Il est parsemé de papillons d’or. Sa racine est au sixième ciel et il atteint le septième ciel. Le Messager de Allah l’a vu au septième ciel.

4 – Le paradis : Il est au-dessus des sept cieux. Il s’y trouve ce qu’aucun être humain n’a vu, aucune oreille n’a entendu et ce qui n’a effleuré l’imagination d’aucun être humain, parmi les choses que Allah a préparées comme félicité pour les musulmans pieux en particulier. Il a préparé pour ceux qui entrent au paradis alors qu’ils n’étaient pas pieux, une félicité dans laquelle ils seront associés aux musulmans pieux.

Le Messager de Allah Salla l-Lâhou 3alayhi wa Sallam a vu au paradis les hourou l-3in. Notre maître Jibril lui a demandé de leur adresser la parole de salutation. Elles lui ont dit : « Nous sommes des femmes ayant la bonté, très belles, épouses de gens honorés ». Il y a vu aussi les serviteurs éternels (al-wildanou lmoukhalladoun) qui sont des créatures de Allah, ni hommes, ni anges, ni jinn. Allah ta3ala les a créés sans mère ni père, comme des perles éparpillées, pour servir les gens du paradis. L’un des gens du paradis aura au moins dix mille de ces serviteurs, dans la main de chacun d’eux un plateau en or et dans l’autre un plateau en argent.

5 – Le Trône (al-3arch) : Puis il a vu le Trône (al-3arch) qui est la plus immense des créatures. Autour de lui, il y a des anges dont Allah seul connaît le nombre. Il a quatre piliers, comme les piliers d’un lit et il est porté par quatre des anges les plus immenses. Au jour du jugement, ils seront huit. L’Imam Aliyy, que Allah l’agrée, a dit : « Certes, Allah a créé le Trône par manifestation de Sa puissance et Il ne l’a pas pris comme endroit pour Lui-même » [rapporté par Abou Mansour Al-Baghdadiyy]. Ainsi, devient mécréant celui qui croit que Allah ta3ala est assis sur le Trône parce que rien n’est tel que Lui 3azza wa jall, et parce qu’Il existe, soubhanahou wa ta3ala, sans endroit.

Le Prophète a vu aussi d’autres choses pendant l’ascension.

Ce qui est arrivé après le retour du Messager de l’ascension (al-mi3raj) :
Certains savants ont dit : Son aller de La Mecque à la mosquée Al-‘Aqsa et son ascension jusqu’à son retour à La Mecque, ont pris environ le tiers d’une nuit. Il a informé ‘Oummou Hani’ de cela, puis il a informé les mécréants qu’on l’a fait voyager de nuit. Ils ne l’ont pas cru et se sont moqués de lui. Des gens de Qouraych sont allés voir Abou Bakr et lui ont dit : « Que peux-tu pour ton ami, il prétend qu’il est allé à Baytou l-Maqdis – Jérusalem – puis est revenu à La Mecque en une même nuit ». Abou Bakr a alors dit : « A-t-il dit cela ? » Ils lui ont dit : « Oui ». Il a dit : « Je témoigne que s’il a dit cela, il est véridique ». Ils ont dit : « Tu le crois s’il dit qu’il est allé à Ach-Cham en une même nuit et en est revenu à La Mecque avant le matin ? » Il a dit : « Oui, je le crois pour ce qui surpasse cela ; je le crois à propos de la révélation ». Abou Salamah a dit qu’à cause de cet événement, il fut appelé Abou Bakr As-Siddiq, que Allah l’agrée.
Les mécréants ont demandé au Messager de Allah de leur décrire la mosquée Al-‘Aqsa car ils savaient qu’il n’y était jamais allé [auparavant] avec les gens de son pays.
Abou Jahl a rassemblé pour lui son groupe et le Messager leur a raconté ce qu’il a vu. Certains d’entre eux qui ont fait le voyage jusqu’à ce pays-là et ont vu la mosquée, ont dit : « Quant à la description, par Allah, il a dit vrai ».

Voici mes propos et je demande à ce que Allah me pardonne ainsi qu’à vous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :