Poster un commentaire

Exégèse de la Sourate Al-‘Ikhlas

Bismi-Lahi r-Rahmani r-Rahim

La louange est à Allah, l’Unique, l’Indivisible, Celui Qui n’a pas d’associé, Celui Dont toute chose a besoin alors que Lui n’a besoin de rien. Que l’honneur et l’élévation en degré ainsi que la préservation de sa famille de ce qu’il craint pour elle soient accordés à notre maître et à notre Bien-aimé Ahmad, que Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes.

 

Sourat Al-‘Ikhlas équivaut au tiers
[des sens de la croyance dans le] Qour’an

Abou Sa3id Al-Khoudriyy, que Allah l’agrée, nous a rapporté qu’il a entendu un homme qui récitait :

 

( Qoul Houwa l-Lahou ‘ahad ) et qui la répétait. Le lendemain matin, il s’est rendu auprès du Messager de Allah et lui a raconté cela en précisant que c’était comme si l’homme considérait cela comme une chose minime.

Alors le Messager de Allah a dit :

dans le sens : « Par Celui Qui détient mon âme par Sa toute-puissance, elle équivaut certes au tiers des sens de la croyance dans le Qour’an « . rapporté par Al-Boukhariyy .

Certes, sourat Al-‘Ikhlas est une sourat bénie qui comporte une immense récompense, qui recèle un secret et un grand mérite par ce que ses ayat comportent au sujet des attributs de Allah ta3ala et par ce qu’elle indique de la science de la croyance (at-tawhid ) qui est la plus honorable des sciences pour Allah ta3ala. Il nous est parvenu que les juifs ont dit au Messager de Allah :  » Parle-nous de ton Seigneur que tu adores « . Allah 3azza wa jall a alors révélé sourat Al-‘Ikhlas. Le Messager de Allah a alors dit :

ce qui signifie : « Ceci indique les attributs de mon Seigneur 3azza wa jall« .

Et l’exégèse de cesayah bénis est la suivante :

( Qoul Houwallahou ‘ahad ) c’est-à-dire que Allah ta3ala n’admet pas la multiplicité et la quantité et Il n’a pas d’associé, ni à Lui-même, ni à Ses attributs, ni à Ses actes. Allah ta3ala Lui-même n’a pas de ressemblance avec les créatures. Ses attributs qui sont parfaits n’ont pas de ressemblance avec les attributs des créatures.

( Allahou sSamad ) c’est-à-dire Celui Dont toutes les créatures ont besoin alors qu’Il n’a besoin de rien de ce qui existe. Il ne tire aucun profit pour Lui-même de ce qu’Il crée et Il ne se préserve par cela d’aucune nuisance.

(Lam yalid wa lam youlad ) : cette ayah comporte le sens que Allah ta3ala est exempt de la matérialisation et de l’incarnation. Allah 3azza wa jall, rien n’émane de Lui et Il ne S’incarne en rien car celui dont quelque chose émane ou qui s’incarne en quelque chose est créé.

L’Imam Ja3far AsSadiq, que Allah l’agrée, a dit : « Celui qui prétend que Allah est dans quelque chose, ou sur quelque chose, ou provient de quelque chose aura fait de l’association. Car s’Il était dans quelque chose, Il serait limité, s’Il était sur quelque chose, Il serait porté, et s’Il provenait de quelque chose, Il serait entré en existence « .

(Wa lam yakoun~lahou koufouwan ‘ahad ) c’est-à-dire que Allah 3azza wa jall n’a aucun égal ni aucun pareil de quelque point de vue que ce soit.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :