1 commentaire

Al Isra (Le Voyage nocturne), un des plus éclatant miracle accordé au Prophète Muhammad

Bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim

<!–[endif]–>

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître Mouhammad Al‘Amin, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier Adam au dernier Mouhammad.

 

Parmi les miracles accordés au Prophète Mouhammad salla l-Lahu ‘alayhi wa sallam, il y a eu le miracle du Voyage nocturne, Al-Isra, et de l’Ascension, Al- Mi’raj, par lequel Allah ta’ala a élevé Son prophète en honneur. Une des raisons pour lesquelles Allah lui a accordé ceci était d’augmenter chez le Prophète Son Amour, Sa glorification et Sa crainte à l’égard de Allahu subhanahu wa ta’ala. Les musulmans ont pris l’habitude, chaque année de commémorer le Voyage nocturne et l’Ascension qui a lieu au cours de la 27ème nuit de Rajab. C’est en effet durant cette nuit que Dieu a donné à Son Prophète ce miracle éminent.

Les gens de la vérité, qu’ils fassent partie du Salaf (c’est-à-dire des trois premiers à compter de l’Hégire Bénie) ou du Khalaf (c’est-à-dire ceux qui sont venus après la période du Salaf) qu’ils soient des mouhaddith – spécialiste de la science du hadith –, ou spécialistes de l’exégèse, des savants, spécialistes de la jurisprudence, tous ont été unanimes que le Voyage nocturne, Al-‘Isra’ a eu lieu par le corps et l’âme à l’état d’éveil et c’est cela la vérité. C’est la parole de ‘Abdullah Ibn ‘Abbas, de Jabir, de ‘Anas, de Oumar Al Farouq, de Houdhayfah et d’autres parmi les compagnons. C’est également l’avis de l’Imam Ahmad et d’autres parmi les Imams réputés. Il n’y a aucune divergence que le Voyage nocturne a bien eu lieu pour le Prophète puisqu’il y a eu à ce sujet un texte du Qour’an. C’est pour cela que les savants ont dit que celui qui renie le Voyage nocturne du Prophète aura démenti le Qour’an et celui qui dément le Qour’an devient mécréant.

Allah ta’ala – exempt d’imperfection – a révélé dans sourate Al Isra/1 ce qui veut dire :

Il est exempt d’imperfection Celui Qui a fait voyager de nuit Son esclave, de la Mosquée Al-Haram jusqu’à la Mosquée Al-‘Aqsa dont Nous avons béni les alentours, pour lui montrer certains de Nos signes. Certes, Allah est Celui Qui entend et Qui voit ».

Etant donné que le miracle du Voyage nocturne est confirmé par le texte même du Qour’an et du hadith sûr, il est donc un devoir de croire que Allah ta’ala a fait voyager de nuit Son prophète à partir de La Mecque honorée jusqu’à la Mosquée Al-Aqsa, que Allah ta’ala protège cet endroit de tout mal.

**********

Récit de ce qui a eu lieu lors du Voyage Nocturne

Avant qu’il n’accomplisse ce voyage de nuit, la poitrine du Prophète fut ouverte; Jibril est venu a lui et l’a emmené de la maison de ‘Oummou Hani’ [la cousine du Prophète, soeur de l’Imam ‘Ali] à la Mecque jusqu’à la Mosquée Al-Haram. Sa poitrine fut ouverte puis lavée avec de l’eau de Zamzam puis remplie de sagesse et de foi. Puis comme cela figure dans le hadith , Jibril ‘alayhi salam est venu au Prophète avec un animal de couleur blanche, qui se nomme Al-Bouraq et ils sont partis de La Mecque pour arriver à Jérusalem.

En effet l’Imam Al Bayhaqi a rapporté d’après Chaddad Ibn ‘Aws, qu’il a dit (dont le sens en français est): Ô Messager de Allah, comment est-ce qu’on t’a fait voyager de nuit? Il a dit (salla l-lahu ‘alayhi wa sallam):  » J’ai fait la prière de la nuit avec mes compagnons à La Mecque de nuit et Jibril ‘alayhi salam m’a amené une bête blanche, intermédiare entre l’âne et le mulet. Il m’a dit: monte. La bête s’est montrée rétive. Alors il lui a pris l’oreille [et lui a murmuré quelque chose] puis m’a installé dessus. Elle nous a donc portés, posant son sabot à l’extrémité de ce que sa vue atteignait. Nous sommes ainsi arrivés dans une terre de palmiers. Il m’a fait descendre à terre et m’a dit: accomplis une prière. J’ai alors prié. Puis nous sommes remontés, il m’a alors dit: sais-tu où tu as prié? Je lui ai dit: Allah sait plus que tout autre. Il a dit: Tu as prié à Yathrib, tu as prié as à Taybah -Médine-. Elle nous a alors portés, posant sons sabot à l’extrémité de ce que sa vue atteignait. Puis nous sommes arrivés dans une terre. Il m’a dit: descends. Je suis alors descendu. Puis il a dit: accomplis une prière. J’ai alors prié. Puis nous sommes remontés. Il a alors dit: sais tu où tu as prié? Je lui ai dit: Allah sait plus que tout autre. Il a dit: Tu as prié au Mont Sinaï, là où Mouça ‘alayhi salam a entendu La Parole de Allah ‘azza wa Jall. Puis elle nous a portés, posant son sabot à l’extrémité de ce que sa vue atteignait. Puis nous sommes arrivés à une terre où l’on apercevait des palais. Il m’a dit: descends. Je suis alors descendu. Puis il a dit: accomplis une prière. J’ai alors prié. Puis nous sommes remontés. Il a alors dit: sais-tu où tu as prié? Je lui ai dit: Allah sait plus que tout autre. Il a dit: Tu as prié à Baytou Lahm -Bethléem-, là où est né ‘Iça ‘alayhi salam Al Maçih le fils de Maryam. Puis nous nous sommes remis en route jusqu’à entrer dans la ville par sa porte qui est du côté du Yémen. Il est alors venu jusqu’au Rocher de la mosquée et il y a attaché sa bête, puis nous sommes entrés dans la mosquée par une porte où l’on voit le soleil et la lune s’incliner. J’ai alors accomplis des prières dans le lieu que Allah a voulu. »

Information utile : Ici il est indispensable de montrer mes frères de foi, que ce que le Messager de Allah a accompli là-bas à Baytou Lahm n’est qu’un tabarrouk, une recherche de bénédictions ; car ce lieu a eu un honneur, c’est un lieu béni en raison de la naissance de ‘Iça ‘alayhi s-salam . Donc si nous nous rendons auprès de la tombe des prophètes ou des saints et que nous y invoquons Allah ta’ala dans le souhait qu’Il nous donne la baraka (les bénédictions), nous aurons alors accompli un acte conforme à celui du Messager ‘alayhi salam lorsqu’ il a accompli une prière à Bethléem.

De même il convient de faire attention de ne pas assimiler La Parole de Allah à celle de Ses créatures. En effet tout comme le mentionne l’éminent Savant Abou Hanifa rahimahu l-Lah dans son livre « Fiqhou l-Akbar« , La Parole de Allah n’est pas une langue, elle n’est faite ni de lettres ni de sons.

**********

Ensuite le Prophète est arrivé à Jérusalem et il y a accompli la prière en tant qu’ Imam dans la mosquée de Al Aqsa, (la photo de cette mosquée juste au dessous). Le Dernier des prophètes, le Maître des prophètes était debout en tant qu’ Imam en ayant derrière lui tous les prophètes et les messagers, que Allah les honore et les élève davantage en degré. Allah ta’ala les a tous rassemblés pour Son bien-aimé Mouhammad par honneur et glorification envers lui, que Allah l’honore et l’élève davantage en degré et qu’ Il préserve la communauté de Mouhammad de ce que Mouhammad craint pour elle. Ceci est une preuve supplémentaire qui atteste de son degré et qui montre qu’il est le Meilleur d’entre eux. An-Naca’i a rapporté une parole du Messager de Allah dont le sens en français est: – » Puis je suis entré à Baytou l-Maqdis -Jérusalem-. Les Prophètes ‘alayhimou salam y ont été rassemblés pour moi. Jibril m’a fait avancer et j’ai fait avec eux la prière en tant qu’imam. Puis on m’a fait monter dans le ciel. »

Information utile: Ceci est également une preuve que Allah fait ce qu ‘Il veut de Ses créatures même après leur mort. Nous verrons dans le récit sur Al Mi’raj (l’ ascension), que les prophètes sont utiles même après leur mort. Il n’y a donc aucune considération à donner à la parole des infâmes telle que celle de la secte anthropomorphiste des wahhabites, qui prétend que les Prophètes ne seraient pas utiles après leur mort et qu’il serait du chirk de leur faire appel à eux en demandant une aide.

Parmi les choses surprenantes que le Prophète a vues lors de son voyage nocturne il y a:


  • Le bas-monde à l’image d’une vieille femme. En effet, ce bas-monde, quel qu’en soit l’embellissement, va à sa fin. Le Messager de Allah, l’a décrit en le comparant au soleil qui se rapproche de son couchant. C’est-à-dire que la période qui s’est écoulée est beaucoup plus importante que ce qui reste.
  • Quelque chose en bordure du chemin qui l’appelait. C’était ‘iblis. Avertissement : au tout début de sa création, iblis avait été un jinn croyant, mais il est devenu mécréant parce qu’il s’est opposé à Allah. En effet, nous comprenons de La Parole de Allah ta ‘ala: « Nous avons dit aux anges prosternez-vous pour ‘Adam, ils se sont prosternés sauf ‘iblis qui comptait parmi les jinn. Il a désobéi à l’ordre de Son Seigneur », [sourat Al-Kahf ‘ayah 50].
  • Le Messager de Allah a senti également une bonne odeur qui émanait de la tombe de la coiffeuse de la fille de Pharaon. C’était une croyante vertueuse. Il a été rapporté de son histoire que tandis qu’elle coiffait les cheveux de la fille de Pharaon, le peigne lui échappa des mains. Elle avait alors dit : « Bismi l-Lah – c’est-à-dire je le prends par le nom de Allah – ». C’est alors que la fille de Pharaon lui a demandé : « Tu aurais donc un Seigneur, un dieu autre que mon père ? » La coiffeuse lui répondit : « Oui. Mon Seigneur Qui est aussi le Seigneur de ton père, c’est Allah ». La fille en informa son père qui demanda à la femme d’abandonner sa religion, mais elle refusa. Il fit chauffer de l’eau et jeta ses enfants un à un devant elle dans la marmite d’eau bouillante. Son bébé qui n’était pas encore sevré, s’adressa à elle avant d’y être jeté et lui dit : « Ô ma mère, patiente, certes le châtiment de l’au-delà est plus intense que le châtiment du bas-monde. N’abandonne pas ta position, tu es sur la vérité ». C’est alors qu’elle s’adressa à Pharaon : « J’ai quelque chose à te demander : c’est que tu rassembles les os et que tu les enterres ». Il lui répondit : « Cela t’est accordé ». Et il l’y jeta à son tour. Elle mourut ainsi martyre, elle et ses enfants.  

Information utile : Ceci montre sans aucun doute qu’il y a une réelle baraka auprès de la tombe des esclaves vertueux et qu’il y a un mérite à s’approcher physiquement de leur tombe afin de multiplier nos invocations (dou’a) en demandant par exemple le pardon à Allah.

  • Des gens dont la langue et les lèvres étaient pincées avec des tenailles de feu. Jibril lui a dit : « Voilà ceux qui prononcent des discours pour semer le mal et la discorde » à savoir ceux qui prononcent des discours pour propager le mal et la dissension, c’est-à-dire ceux qui appellent les gens à l’égarement, à la corruption, à la tromperie et à la trahison.
  • Un taureau sortir d’un passage étroit, puis tenter d’y retourner sans y parvenir. Jibril lui a dit : « C’est celui qui prononce de mauvaises paroles comportant une nuisance et une discorde, puis qui veut revenir sur sa parole mais ne le peut pas ».
  • Des gens qui paissent comme des animaux et portant sur leur zone de pudeur de petites pièces d’étoffe. Jibril lui a dit : « Voilà ceux qui ne s’acquittent pas de la zakat ».
  • Des gens dont les têtes sont écrasées puis reviennent à leur état initial. Jibril lui a dit : « Voilà ceux dont les têtes s’alourdissent pour ne pas accomplir la prière ».
  • Un groupe de gens qui se disputaient une viande pourrie et qui délaissaient la bonne viande licite. Jibril lui a dit : « Ce sont des gens de ta communauté qui délaissent et ne consomment pas ce qui est licite pour prendre et consommer ce qui est interdit et vil ; ce sont les fornicateurs »
  • Des gens boire du pus qui s’écoulait des fornicateurs. Jibril lui a dit : « Ce sont ceux qui boivent de l’alcool, le khamr interdit dans le bas-monde ».
  • Des gens qui se griffaient le visage et la poitrine avec des ongles de cuivre. Jibril lui a dit : « Ce sont ceux qui pratiquaient la médisance à l’égard des gens ».

Advertisements

Un commentaire sur “Al Isra (Le Voyage nocturne), un des plus éclatant miracle accordé au Prophète Muhammad

  1. PS: La première photo sous forme de dessin postée dans l’article, ne représente pas la mosquée de Al Aqsa mais celle du dogme du Rocher. Ceci est juste une illustration qui qui reflète le voyage de la Mecque à Jérusalem (là où se trouve ces deux mosquées)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :