1 commentaire

Allah n’est pas dans le ciel – Explication du HADITHOU l-JARIYYAH (la femme esclave) partie 2

Bismi-Lahi r-Rahmani r-Rahim

Abou Bakr Djaber Al-Djazairi

La louange est à Allah, l’Unique, l’Indivisible, Celui Qui n’a pas d’associé, Celui Dont toute chose a besoin alors que Lui n’a besoin de rien. Que l’honneur et l’élévation en degré ainsi que la préservation de sa famille de ce qu’il craint pour elle soient accordés à notre maître et à notre Bien-aimé Ahmad, que Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes.

Comme l’a dit notre grand Imam  Ibnou Sirin  « Certes cette science est la science de la religion, faites donc particulièrement attention de qui vous prenez votre religion. » Rapporté par Muslim.

Abou Bakr  al-Djazairi est un  homme célèbre, très médiatisé avec énormément d’ouvrages propagés dans le monde entier grâce aux pétrodollars, et malheuresement souvent pris en référence par des ignorants ou bien des adeptes de la secte WAHHABITE -Pseudo salafite-. Ce qui n’est pour le moins choquant étant donné que sa croyance antropomorphiste est clairement établie. Ne soyons pas de ce qui suivent aveuglément des gens d’apparence musulmane sous prétexe d’être connu et soutenu par la famille al-Saoud, qui ont accueilli à bras ouverts et avec fierté des Américains pour combattre nos frères musulmans . Soyons plutôt de ceux qui se rapellent et s’attachent à la science des hommes de vertu appartenant au salaf tel que notre Imam Ali Ibnou abi Talib que Allah lui fasse miséricorde qui a dit dans le sens:  » On ne connait pas la vérité par les hommes, mais les hommes par la vérité. « 

Et c’est dans cet article que nous allons démontrer que la croyance de Abou Bakr  al-Djazairi  va à l’encontre de  celle de notre Prophète sala-Lahou alayhi walam.

Voici les scans de son célèbre livre qu’il a intitulé «  La voie du Musulman  » ou il dit :

.Abou Bakr al-DjazairiAbou Bakr al-Djazairi 

Comme vous pouvez le constater cet homme ne voit aucun inconvénient à attribuer un endroit à Allah, comme a leurs habitudes ces personnes là s’attachent aux ahadith moutachabih (non-explicite) et en prennent le sens littéral. Ce hadith a était rapporté dans plusieurs versions mais ces gens là ne s’attachent et n’en montrent qu’une seule pour prouver leur antropomorphisme. Cliquez ici pour voir plusieurs versions de ce hadith ==> Hadithou l-jariyah ( Femme esclave )

Après avoir vu comment Abou Bakr al-Djazairi  partage la croyance des Juifs et des Chrétiens qui croient que Dieu est dans le ciel, nous allons encore une fois de plus démontrer que  cet homme si célèbre va totalement à l’encontre des savants reconnus depuis des siècles comme étant des montagnes de science de la communauté de Mohammed sala-Lahou alayhi wasalam. A titre d’exemple nous allons citer ce que l’illustre savant du septième siècle de l’Hégire, l’Imam an-Nawawi a dit concernant le hadith de la femme esclave, en rappellant qu’il a procédé conformément aux savants qui l’ont précédé et n’a pas agit selon ses passions comme le font à tort les Antropomorphistes égarés.  Voir ci-dessous les scans du sharh (commentaire) du sahih Muslim:

sahih muslim charh an-nawawi sahih muslim charh an-nawawi

L’imam an-Nawawi a dit, dans son explication de Sahih Muslim, au sujet du hadith de la femme esclave :

“Au sujet de sa parole, salla-Lahou alayhi wa sallam “aynaLLAH ?” Elle répondit “fis-samaa’“ Il lui demanda : “Qui suis-je?” Elle répondit “Tu es le Messager de Dieu”. Il dit : Libère-là car elle est certes croyante”.

Ce hadith fait partie des hadith qui traitent des attributs de Dieu. Il y a, au sujet de ces hadith, deux voies principales (madhhab) au sujet de la croyance, que nous avons déjà clarifiées de nombreuses fois dans le livre au sujet de la Foi [cad la chapitre de la Foi dans le recueil de hadith de Muslim], et l’une de ces voies est : y croire sans plonger dans [le détail] du sens avec la croyance que rien n’est tel que Dieu, et [la croyance qu]‘Il est exempt de ce qui advient aux créatures. La deuxième voie, c’est l’interpréter selon ce qui est digne de Lui. Ceux qui ont choisi cette position ont dit : ici le sens était de la tester, afin de voir: est-ce qu’elle était une monothéiste, qui croit effectivement que le Seigneur, Celui qui gère toute chose, Celui qui fait ce qu’Il veut, c’est ALLAH Lui seul, et qu’Il est Celui pour lequel ceux qui font des invocations se dirigent vers le ciel, de la même facon que celui qui prie se dirige vers la Ka’bah; et ce n’est pas parce qu’Il serait circonscrit dans le ciel, de même qu’Il n’est pas circonscrit dans la direction de la Ka’bah, mais il en est ainsi parce que le ciel est la Qiblah de ceux qui font des invocations, et la Ka’bah est la direction de ceux qui prient? Ou bien faisait-elle partie des adorateurs d’idoles, qui adorent les statues qui se trouvent tout autour d’eux? Et lorsqu’elle a dit “fis-samaa“, il a été su qu’elle était une monothéiste, et qu’elle ne faisait pas partie des adorateurs d’idoles.

En comparant ce grand Imam an-Nawawi à Abou Bakr al-Djazairi le choix est vite fait. De nos jours des gens ce prétendent savants alors qu’ils viennent avec une nouvelle croyance qui est en totale contradiction avec celle des grands savants qui sont morts y a plusieurs siècles. Abou Bakr al-Djazairi fait parti de ces personnes qui trompent les plus faibles à cause de sa célébrité…Ne soyez pas dupe et utilisez votre raison, rappellez-vous de la Parole d’Allah ‘azza wajal [sourate al-Moulk ayat 10] :

67_10

Dans le sens :  »  Et ils dirent (les gens de l’enfer): Si nous avions écouté ou raisonné, nous ne serions pas parmi les gens de l’enfer . « 

Pour les arabophones voici un document à télécharger sur Hadithou l-Jariyah ==> حديث الجارية

 

 

Advertisements

Un commentaire sur “Allah n’est pas dans le ciel – Explication du HADITHOU l-JARIYYAH (la femme esclave) partie 2

  1. Ce hadith n’est même pas sahih la preuve est que pour faire entré une personne en islam on lui dit de faire (prononcer) les deux témoignages la chahadah, après les avoir fait on le considère musulman.
    On ne le considère pas musulman s’il dit « Allah fi sama » c’est contraire au hadith sahih rapporté par alboukhari : « oumirtou an ouqatila nnassa hatta yachahadou alla ilaha illa lLah wa inni rassouloulLah »
    Le prophète Salla lLahou 3alayhi wa sallam ne considère pas celui qui dit « Allah fi sama  » musulman, le prophète ne se contredit pas.
    D’ailleurs muslim n’a pas rapporté ce hadith (l’esclave )dans le chapitre de la croyance.
    Ce hadith (l’esclave) ne constitue pas une preuve dans la croyance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :